Calvaire de Vence …

jardins de Breteuil
01/09/2017
regard sur Oléron
30/04/2018

Calvaire de Vence …

Les statues de bois de l’ancien calvaire de Vence, un ensemble spirituel et artistique unique en France

Ces pièces uniques allant du XVIe au XIXe siècle constituent une des plus rares collections de statues en bois fruitier polychrome. Certaines ont été brulées, d’autres mutilées pendant la révolution, mais les survivantes nous raconte l’histoire d’une passion populaire pour le christ.
L’agonie du Christ, le jugement, la condamnation à mort, la descente de Croix, la crucifixion, la mise au tombeau… Les statues exposées dans la minuscule cathédrale de Vence faisaient partie d’un ensemble qui composait le calvaire du village, édifié dans le quartier de l’Ara. Chacune fut sculptée par des artisans aujourd’hui oubliés, simples menuisiers de l’époque, qui mirent tout leur cœur pour illustrer la Passion du Christ et son chemin de croix.  Leur état de conservation est assez incroyable, notamment par les couleurs encore clairement visibles. Elle furent cachées dans des greniers de particuliers ou précieusement mises à l’abri par le clergé local pour échapper aux foudres des révolutionnaires.

Le chemin de croix initial s’étirait en plein air, aux abords de la cathédrale ; les statues étaient groupées sous de mini-chapelles pour raconter les épisodes marquants de la Passion. Une véritable attraction que les pèlerins ou les gens du peuple venaient admirer pour donner corps à leur foi. Nul doute que les enfants d’alors devaient être particulièrement impressionnés par le réalismes des poses et des attitudes, la taille imposante des statues, et la débauche de couleurs éclatantes. Et même si la patine du temps a fait son œuvre, l’émotion est encore intacte devant la trentaine de figures remarquablement expressives qui forment aujourd’hui un patrimoine exceptionnel.

Fabrice M
Fabrice M
photographe - auteur - artiste contemporain