journée des jumeaux

Graph à Montreal
09/07/2017
Mon précieux …
20/07/2017

journée des jumeaux

Montréal voit double

En 2017, le rendez-vous des jumeaux, triplés et quadruplés fêtera son 20e anniversaire, qui coïncidera également avec les 35 ans du Festival Juste pour rire et le 375e anniversaire de Montréal.

Les passants qui déambulent au centre-ville de Montréal en fin d’après-midi voient double, parfois même triple ou quadruple. Pour une 20e année, jumeaux, triplés et quadruplés se donnent rendez-vous pour participer à la Journée des jumeaux présentée dans le cadre du  Festival Juste pour Rire.  la Parade des Jumeaux se déroule chaque été sous une thématique précise (fiesta  latina cette année) et demeure l’une des attractions les plus courues du Festival.

Entourés de fanfares et de calèches, les jumeaux et jumelles vont saluer les nombreux curieux massés sur les trottoirs. «Ici, on se sent normal, confie Valérie Lafortune, une mère de triplettes de quatre ans, venue de Gatineau pour prendre part à la fête. Ça suscite beaucoup de questions de la part des gens. Je les comprends. Il n’y a pas des triplés à tous les coins de rue.»

Grandes, blondes et souriantes, Valérie et Élisabeth Normand, deux jumelles d’Ottawa, ont attiré les regards alors que les membres de la gent masculine se bousculaient pour se faire photographier à leurs côtés. «Aujourd’hui, c’est la seule journée où on donne droit aux photos!», a déclaré Valérie. «On participe depuis quelques années, a indiqué Élisabeth. C’est l’occasion de passer une journée entre soeurs et de s’habiller pareil une fois par année.»

Guy et Yves Blanchette font partie des habitués du défilé. Ces jumeaux âgés de 50 ans y participent depuis des années. Visiblement complices – l’un complète sans arrêt les phrases de l’autre- , les deux hommes ont une foule d’anecdotes à raconter. Il y a quelques années, alors que l’un a reçu un coup au poumon, l’autre a soudainement manqué de souffle. «Un se blesse, l’autre a mal. C’est comme surréaliste», a constaté Yves… ou peut-être était-ce Guy.

Dans les coulisses avant de défiler, on s’habille, on se maquille et on a le trac. Les parents veillent à ce que tout soit parfais, tandis que les adultes mangent un bout ensemble et font connaissance. Certains sont des habitués, des fidèles qui défilent depuis des années, tandis que d’autres font leurs premiers pas dans une manifestation publique où ils sont l’attraction. On pose beaucoup pour les photographes et on flirt un peu à l’occasion : nombre de jumeaux rêves d’épouser des jumelles et vice versa !…

 

Fabrice M
Fabrice M
photographe - auteur - artiste contemporain